Blog WellTax

Traitement des biens déjà présents en Grande-Bretagne et vendus à des clients établis en Grande-Bretagne, quelle que soit leur valeur

25 février 2021

Si les biens se trouvent déjà au Royaume-Uni avant d'être vendus au consommateur final, de nouvelles règles s'appliqueront au traitement fiscal des biens. Cette nouvelle disposition concerne les biens de toute valeur dans les cas suivants

  • les biens sont la propriété du fournisseur étranger ;
  • les biens sont présents sur le territoire britannique au moment de la vente (dans un entrepôt par exemple) ;
  • la livraison est destinée à un particulier, elle n'est donc pas destinée à une société immatriculée à la TVA ;
  • vente de biens à un client en Grande-Bretagne par l'intermédiaire d'un OMP.

Les marchandises situées sur le territoire britannique auront techniquement déjà été importées et auront donc déjà passé les procédures douanières et les éventuelles demandes de TVA. Le fournisseur étranger, par exemple, aura déjà importé les marchandises dans son entrepôt situé sur le territoire britannique et aura donc déjà exporté les produits du pays d'origine.

Pour les ventes B2C, la TVA britannique sera également payée à la fin de la vente. Toutefois, la différence réside dans le fait que, si les quatre conditions susmentionnées sont remplies, l'OMP sera considéré comme le fournisseur présumé et sera donc responsable de la retenue et du versement de la TVA. Toutefois, cela ne signifie pas que le vendeur situé à l'étranger est exempté de l'enregistrement à la TVA en Grande-Bretagne. Bien que le vendeur ne doive pas payer la TVA, il devra tout de même inclure la valeur de la vente dans sa déclaration de TVA au Royaume-Uni. L'OMP indiquera qu'il s'agit d'une vente exonérée de TVA (donc à taux zéro).

En ce qui concerne les ventes interentreprises en Grande-Bretagne (c'est-à-dire lorsque le client final peut fournir le numéro de TVA britannique), l'obligation de payer la TVA incombe au vendeur situé à l'étranger plutôt qu'à l'OMP. Dans ce cas, les règles habituelles en matière de TVA s'appliquent, c'est-à-dire l'application éventuelle de la TVA sur la vente. L'OMP aura l'obligation de notifier le vendeur étranger et de demander la déclaration de TVA pour ces transactions. L'OMP sera chargé de fournir le numéro de TVA du client britannique au fournisseur étranger.

Si l'OMP n'intervient pas et si les biens se trouvent en Grande-Bretagne au moment de la vente, c'est le vendeur étranger (qui devrait déjà avoir un numéro de TVA britannique) qui déclarera et appliquera la TVA sur ces transactions.

Scénario 1

La société XXX SPA dispose d'un entrepôt où elle stocke des marchandises au Royaume-Uni et possède à la fois le numéro de TVA (VAT UK) et l'EORI britannique. Après avoir importé les marchandises et payé la TVA à l'importation (ou après avoir choisi la méthode de la comptabilité différée où la TVA est déclarée dans les déclarations trimestrielles), vous pourrez vendre les marchandises stockées dans l'entrepôt britannique. Si la société XXX SPA vend les marchandises directement à M. Brown (personne physique résidant au Royaume-Uni), elle devra finalement ajouter le taux de TVA à la facture britannique sur la base du produit vendu. En revanche, si la société XXX SPA vend des biens à M. Brown par l'intermédiaire d'Amazon, elle facturera à Amazon et non à M. Brown une TVA britannique nulle (taux zéro). Amazon appliquera alors le taux de TVA britannique sur le produit vendu à M. Brown.

Scénario 2

La société XXX SPA possède un entrepôt où elle stocke des marchandises au Royaume-Uni et dispose à la fois d'un numéro de TVA et d'un numéro EORI britannique. Après avoir importé les marchandises et payé la TVA à l'importation (ou après avoir choisi la méthode de la comptabilité différée où la TVA est déclarée dans les déclarations trimestrielles), vous pourrez vendre les marchandises stockées dans l'entrepôt britannique. Si la société XXX SPA vend les marchandises directement à YYY PLC (société britannique assujettie à la TVA britannique), elle devra ajouter le taux de TVA correspondant au produit vendu. Si la société XXX SPA vend des marchandises à YYY PLC par l'intermédiaire d'Amazon, Amazon devra communiquer le numéro de TVA britannique de YYY PLC à XXX SPA. Une fois l'information obtenue d'Amazon, XXX SPA appliquera le taux de TVA sur la facture britannique pour le produit vendu à YYY PLC.

Pour rester informé sur le scénario du Brexit, suivez-nous sur nos médias sociaux ou visitez notre site web (www.well-tax.com).

Par : Michele Ammirati et Sergio Schittone

Articles connexes

09 juin, 2022

Régime d'assurance nationale uniquement : quand s'applique-t-il ?

03 août, 2021

Brexit Insights : Marchandises vendues à des clients basés en Grande-Bretagne pour une valeur supérieure à 135 £.

Rechercher quelque chose