Blog WellTax

Plan de croissance 2022 : le gouvernement annonce une augmentation de l'AIA, un relèvement du plafond des CSOP et une simplification de l'IR35

10 avril 2022

Le vendredi 23 septembre, le nouveau chancelier, Kwasi Kwarteng, a dévoilé son plan de croissance, confirmant un ensemble important de réductions d'impôts visant à encourager la croissance économique.

L'une des mesures visant à stimuler les entreprises britanniques et la croissance consiste à fixer de manière permanente l'abattement annuel pour investissement à 1 million de livres sterling, plutôt que de le laisser passer à 200 000 livres sterling en avril 2023, comme cela avait été envisagé précédemment.

Cette action soutiendra les investissements des entreprises dans les installations et les machines et les encouragera à investir dans des technologies nouvelles et plus efficaces.

Cette mesure devrait permettre de stimuler les entreprises à hauteur de 1,3 milliard de livres sterling d'ici à 2024-25.

Le chancelier a également annoncé son intention d'éliminer les restrictions de l'IR35 concernant le travail hors salariat pour les secteurs public et privé à partir de l'exercice fiscal 2023-24, afin d'aider davantage les entreprises et de simplifier le système fiscal.

Les règles IR35 ont été introduites pour lutter contre l'évasion fiscale et comprenaient un ensemble complexe de règles permettant de déterminer si une personne devait être définie comme un travailleur indépendant ou être rémunérée sur la base d'un système PAYE.

Après l'abrogation des lois existantes le 6 avril 2023, les employés qui fournissent leurs services par le biais d'un intermédiaire seront chargés d'identifier leur statut d'emploi et de payer les impôts et les cotisations d'assurance nationale appropriés. Cela permettra aux entreprises de gagner du temps et de l'argent qu'elles pourront consacrer à d'autres priorités.

Le gouvernement a également reconnu que l'investissement du secteur privé était un domaine essentiel pour stimuler l'économie britannique.

À partir d'avril 2023, les entreprises auront accès à 250 000 livres sterling d'investissements SEIS (Seed Enterprise Investment Scheme), soit une augmentation de deux tiers par rapport à la limite actuelle.

En outre, les limites relatives à l'actif brut et à l'âge de l'entreprise seront assouplies pour permettre à plus de 2 000 entreprises d'utiliser le plan chaque année. Les investisseurs individuels peuvent également bénéficier de ces avantages et pourront investir jusqu'à 200 000 livres sterling, soit le double de la limite actuelle.

Il a également été révélé que les plans d'options sur actions de l'entreprise (CSOP) actuels seront doublés, passant de 30 000 à 60 000 livres sterling.

Ces incitations fiscales permettent aux entreprises d'offrir à leurs employés des options d'achat d'actions fiscalement avantageuses, et l'on estime que la révision des lois actuelles sur les CSOP pourrait faire de ce système un moyen plus efficace d'inciter les employés et d'attirer de nouveaux talents.

Maja Tamiazzo

Articles connexes

22 mai 2024

Expansion des entreprises : Implications fiscales et autres pour les entreprises britanniques souhaitant avoir une présence mondiale.

05 avril, 2024

L'abolition du statut de non-dom : à quoi s'attendre ?

Rechercher quelque chose