Blog WellTax

Brexit Insights : biens vendus à des clients britanniques (B2C) pour une valeur n'excédant pas 135 £.

29 avril 2021

Le Brexit a modifié les relations commerciales entre les entreprises à l'intérieur et à l'extérieur du Royaume-Uni, et des considérations pertinentes doivent être faites. Le gouvernement a introduit un seuil d'exemption pour l'application de la TVA à l'importation à 135 livres sterling, de sorte que tout bien d'une valeur inférieure au montant du seuil sera exempté du paiement de la TVA à l'importation.

Que se passe-t-il si une entreprise décide d'importer en Grande-Bretagne des marchandises destinées à des clients privés et dont la valeur n'excède pas 135 livres sterling ?

La TVA ne sera pas due à la douane (pour éviter tout retard dans le transit des marchandises), mais elle sera déclarée et payée trimestriellement par la société européenne, qui doit disposer d'un numéro de TVA britannique avant la transaction. L'assujettissement du fournisseur à la TVA dépend de deux conditions. Si un OMP (Online Market Place) n'est pas impliqué dans la facilitation de la vente, le fournisseur sera tenu de s'enregistrer à la TVA britannique et de déclarer la TVA due sur sa déclaration de TVA.

Par exemple, une entreprise italienne vend et expédie directement à M. Brown (résident britannique), via son site web de commerce électronique, des marchandises d'une valeur de 100 livres sterling. Dans ce cas, l'entreprise italienne est responsable de l'application de la TVA britannique (en fonction des taux) sur la facture et donc de l'enregistrement de la TVA britannique et du numéro EORI.

En revanche, si un OMP est impliqué dans la facilitation de la vente, le fournisseur étranger sera exempté de l'obligation de s'enregistrer à la TVA britannique et de déclarer la TVA due sur sa déclaration de TVA, puisque c'est l'OMP qui en sera redevable.

Par exemple, si la même société italienne vend et expédie des marchandises pour 100 livres sterling à M. Brown (résident britannique) par l'intermédiaire d'Ebay, la TVA s'appliquera à M. Brown. L'entreprise italienne n'est pas tenue de s'enregistrer à la TVA et à l'EORI au Royaume-Uni. En fonction des conditions générales d'Ebay, Ebay facturera ce service à l'entreprise italienne en facturant la TVA payée en Grande-Bretagne.

Enfin, toute place de marché en ligne ou toute société gérant une place de marché en ligne et/ou toute entreprise qui vend des biens directement à des clients basés en Grande-Bretagne, lorsque les biens sont situés en dehors de la Grande-Bretagne et que leur valeur ne dépasse pas 135 livres sterling, devra s'enregistrer à la TVA britannique et soumettre des déclarations de TVA à l'administration fiscale britannique (HMRC).

 

Domenico Santomasi & Sergio Schittone

 

Photo par alevision.co sur Unsplash

 

 

Articles connexes

09 juin, 2022

Régime d'assurance nationale uniquement : quand s'applique-t-il ?

03 août, 2021

Brexit Insights : Marchandises vendues à des clients basés en Grande-Bretagne pour une valeur supérieure à 135 £.

Rechercher quelque chose