Blog WellTax

Airbnb au Royaume-Uni : implications fiscales

2 janvier 2022

Louer une chambre dans votre appartement par l'intermédiaire d'Airbnb peut sembler être un moyen facile de générer de nouveaux revenus, mais vous devez prendre en compte les implications fiscales d'une telle démarche. Le marché de la location de chambres par le biais d'Airbnb a connu un ralentissement pendant la période de la pandémie, mais depuis que le gouvernement britannique a assoupli les restrictions, le système généré par Airbnb est reparti à la hausse. Si vous avez l'intention d'investir dans ce type de marché pour générer des revenus à partir d'Airbnb, vous devez tenir compte de diverses implications fiscales.

Tout d'abord, il faut tenir compte du fait que les revenus des chambres louées sur Airbnb doivent être ajoutés à d'autres revenus provenant d'un emploi et/ou d'une activité indépendante et que la date limite de soumission de la déclaration d'impôt est généralement le 31 janvier (ou même plus tôt, si elle est envoyée sous forme papier) pour l'année fiscale qui va du 6 avril au 5 avril de l'année précédente (par conséquent, pour l'année fiscale allant du 6 avril 2021 au 5 avril 2022, la déclaration d'impôt doit être déposée au plus tard le 31 janvier 2023). Afin de bénéficier de tous les avantages fiscaux, vous devez noter que vous pouvez être éligible au " Rent a Room Relief " et avoir droit à un allègement fiscal distinct de votre revenu principal si vous ne louez qu'une chambre par l'intermédiaire d'Airbnb.

En fait, vous avez droit à un allégement fiscal distinct pour la location d'une chambre, si vous louez une chambre faisant partie de votre résidence principale. Dans ce cas, le seuil d'exonération fiscale par année d'imposition est de 7 500 £, mais il est réduit à 3 750 £ si le bien est partagé avec un partenaire ou un ami. Si le montant du loyer dépasse le seuil de 7 500 £ (ou 3 750 £ si le bien est partagé avec quelqu'un d'autre), vous avez le choix entre déduire le seuil standard de 1 000 £ par propriétaire ou les frais réels pour calculer le montant imposable.

Le principe de la déduction des dépenses peut être complexe, en particulier si les dépenses à déduire concernent des travaux de rénovation ou des intérêts hypothécaires. Le remplacement d'un même objet est généralement autorisé, mais avec des exceptions : par exemple, si vous remplacez un appareil électroménager autonome par un appareil encastrable. Le HMRC a publié un guide détaillé expliquant comment classer les dépenses déductibles (disponible sur le lien suivant : PIM2068 - Property Income Manual - Manuel interne du HMRC - GOV.UK (www.gov.uk)

Enfin, si vous décidez de vous lancer dans l'activité Airbnb, vous devez prendre en compte les implications fiscales liées à la fourniture de services supplémentaires. Il est essentiel de savoir que le fait de changer le linge, de faire le ménage pour des séjours plus longs et de fournir des repas peut vous faire passer de la location d'une propriété à la gestion d'une entreprise, ce qui signifie que l'assurance nationale (NIC) et l'impôt sur le revenu peuvent être dus.

Domenico Santomasi

Photo par Filios Sazeides sur Unsplash

Articles connexes

01 décembre, 2023

Budgets d'automne 2023 du Royaume-Uni : qu'est-ce que cela signifie pour les particuliers ?

08 décembre, 2022

Truss vs Sunak : un aperçu des politiques fiscales proposées par les deux candidats

Rechercher quelque chose