Blog WellTax

Projet de loi de finances 2021 : Impôt sur les personnes physiques et impôt sur les plus-values

3 septembre 2021

Suite à l'annonce de l'approbation du projet de loi de finances 2021 par le Parlement britannique, il convient d'expliquer tous les changements qui interviendront à partir du 6 avril 2021 et qui auront un impact sur les régimes fiscaux des citoyens au Royaume-Uni :

Impôt sur le Revenu

  • Il n'y aura pas de changement dans le seuil d'exonération d'impôt sur le revenu personnel au cours de l'année fiscale 2021/22, cependant, ce dernier augmentera, ainsi que le seuil de revenu de base, à partir de l'année fiscale 2022-23. En outre, l'abattement personnel passera à 12 570 livres sterling, tandis que le seuil d'imposition au taux de base sera imposé 20% sur les bénéfices jusqu'à 37 700 livres sterling. En conséquence, la tranche d'imposition à taux supérieur débutera à partir de 50 270,01 £ ;
  • Tout soutien financier accordé aux victimes potentielles de l'esclavage moderne et de la traite des êtres humains sera exonéré de l'impôt sur le revenu ;
  • Les paiements reçus au titre des mesures de soutien financier de Covid-19 par les ménages actifs qui bénéficient également de crédits d'impôt seront exonérés de l'impôt sur le revenu au cours de l'année 2021-22. Il convient de préciser que les ménages actifs sont les membres de la famille qui ont au moins 16 ans et qui travaillent à plein temps.
  • Il y aura des ajustements fiscaux pour les personnes qui ont reçu plus de subventions au titre de l'aide au revenu des travailleurs indépendants que ce qu'elles étaient censées recevoir ou qui ont continué à recevoir ces subventions malgré leur inéligibilité. À cette fin, le HMRC sera autorisé à récupérer ces fonds en augmentant les impôts de ces personnes ou en demandant le remboursement de l'argent. En outre, des pouvoirs accrus seront accordés au Trésor afin qu'il puisse adopter des lois qui sanctionneront et condamneront les personnes qui ont abusé de l'aide au revenu des travailleurs indépendants.
  • Aucune annonce n'a été faite concernant les modifications de l'impôt sur les successions. Par conséquent, la tranche d'imposition nulle (nil-rate band) et la tranche d'imposition nulle liée à la résidence (residence nil-rate band) resteront respectivement de 325 000 et 175 000 livres sterling. Le dégressif de la tranche de résidence restera inchangé, à partir de 2 millions de livres. En d'autres termes, les successions éligibles conserveront un seuil de 500 000 £ et celles d'un conjoint ou d'un partenaire civil survivant seront exonérées de droits de succession jusqu'à 1 million de £.
  • Les fluctuations de l'indice des prix à la consommation ne seront plus liées à une augmentation de l'allocation à vie. Par conséquent, le montant maximum de l'épargne retraite exonérée d'impôt qu'un particulier peut constituer tout au long de sa vie sera maintenu à 1 073 100 £ jusqu'à l'exercice fiscal 2025-26.
  • Le régime d'allègement fiscal pour l'investissement social sera prolongé d'avril 2021 à avril 2023. Cela permettra aux personnes qui ont investi dans des activités commerciales reconnues comme sociales de continuer à bénéficier d'allègements fiscaux sur les revenus personnels et les plus-values.

Taxe sur les plus-values

  • Le projet de loi de finances qui sera introduit en avril 2021, abolira le lien entre les augmentations de l'indice des prix à la consommation et l'augmentation automatique du seuil annuel en dessous duquel les plus-values sont exonérées d'impôt. Par conséquent, le seuil qui sera considéré comme exonéré pour les particuliers, les administrateurs et les trusts de personnes handicapées sera maintenu à 12 300 £ jusqu'à l'année fiscale 2025-26, tandis que le seuil pour la majorité des autres trusts sera maintenu à 6 150 £.
  • La loi anti-évasion fiscale Taxation of Chargeable Gains Act (TCGA) 1992, article 166, qui empêche l'exonération fiscale des actifs commerciaux donnés à des non-résidents du Royaume-Uni, sera étendue, avec l'article 167, à tous les actifs commerciaux donnés à des sociétés contrôlées par des non-résidents du Royaume-Uni et directement liées à ces sociétés qui transfèrent l'actif commercial, et vice versa.

Pour plus d'informations sur le nouveau budget britannique 2021, contactez-nous à l'adresse suivante info@well-tax.com ou suivez-nous sur notre site web www.well-tax.com.

 

Auteur 

Marco Mittica

Articles connexes

01 décembre, 2023

Budgets d'automne 2023 du Royaume-Uni : qu'est-ce que cela signifie pour les particuliers ?

08 décembre, 2022

Truss vs Sunak : un aperçu des politiques fiscales proposées par les deux candidats

Rechercher quelque chose