Blog WellTax

BREXIT - QUEL SERAIT LE COÛT D'UN NO-DEAL POUR LE ROYAUME-UNI ?

25 septembre 2020

Une étude récemment menée par la Business School of Economics a révélé qu'un no-deal pourrait coûter plus cher au Royaume-Uni que la pandémie de Covid-19. La recherche spécule qu'un Brexit dur serait un choc supplémentaire dans une situation déjà critique et coûterait même deux ou trois fois plus que les pertes causées par le verrouillage et les diverses mesures restrictives imposées en 2020.

L'étude affirme que la crise économique causée par la pandémie pourrait être terminée dans environ 18 mois, tandis que les effets d'un no-deal auraient un impact négatif sur l'économie britannique pendant environ 15 ans. En effet, Covid-19 a provoqué une réduction du PIB de plus de 20% au cours des derniers mois, mais dès le prochain trimestre, il devrait y avoir une stabilisation vers 1,7%. Au lieu de cela, un no-deal pourrait entraîner une réduction du PIB de 8% pour les 15 prochaines années, un chiffre qui serait réduit à une perte de 4,9% si un accord de libre-échange est conclu avec l'Union européenne.

En valeur absolue, on s'attend à ce qu'un no-deal coûte environ 160 milliards de livres au Royaume-Uni, tandis que les pertes causées par Covid-19 s'élèveraient à environ 40 milliards de livres.

Si le spectre d'un no-deal devient réalité, la multiplication des aspects bureaucratiques, en plus de la difficulté d'embaucher de nouveaux travailleurs issus de la zone de l'Union européenne, causerait de sérieux obstacles au Royaume-Uni et à sa capacité à faire des affaires sur son propre territoire. À cela s'ajoute l'aspect non secondaire de l'introduction de droits de douane et de taxes sur les biens importés sur le sol britannique (par exemple, 10% pour le secteur automobile et jusqu'à 50% pour le secteur alimentaire).

Boris Johnson ne dispose plus que de trois mois pour résoudre cette situation complexe et de nouveaux développements sont attendus dans les semaines à venir.

Pour rester informé sur les négociations du Brexit, suivez-nous sur nos réseaux sociaux (www.well-tax.com).

 

Photo par wuestenigel sur Foter.com / CC BY

Articles connexes

01 décembre, 2023

Budgets d'automne 2023 du Royaume-Uni : qu'est-ce que cela signifie pour les particuliers ?

08 décembre, 2022

Truss vs Sunak : un aperçu des politiques fiscales proposées par les deux candidats

Rechercher quelque chose